L’Océanie est certainement une des plus belles régions du monde. Elle est caractérisée par ses nombreuses richesses et une grande diversité culturelle. Malgré tout ce que cette région a à offrir, elle demeure encore peu connue aujourd’hui. C’est dans cette optique que le Festival International du Film documentaire Océanien, a été instauré.

Cette manifestation a pour objectif principal de faire ainsi la promotion de l’Océanie à travers des représentations cinématographiques. De la même manière elle réunit tous les originaires du Pacifique, pour leur permettre de se retrouver et de contribuer ensemble à la valorisation de leur patrimoine culturel. Le Fifo constitue ainsi un grand rendez-vous culturel où le voile est levé afin de mieux explorer les merveilles de l’Océanie. Aujourd’hui encore, le FIFO constitue une manifestation exceptionnelle où de nombreux films mettant en valeur l’Océanie entrent en compétition.

Bref historique du FIFO

Ce festival destiné à la promotion de l’Océanie est né en 2004. Ses précurseurs sont Walles Kotra et Heremoana Maamaatuaiahutapu. A eux deux, ils ont eu l’idée de mettre en place le FIFO, qui serait un moyen idéal de faire connaitre et de partager avec le monde les richesses multiples de l’Océanie. Depuis la première édition, jusqu’à la 16e correspondant à celle de 2019, ce spectacle a toujours attiré beaucoup de monde. A la première édition, qui a été organisée en 2004 le spectacle comptait près de 12 000 spectateurs. De la même manière, la projection a duré trois jours. L’engouement pour cette manifestation a été réel dès sa naissance. Ainsi, dès le début, le festival a su marquer le coup à travers son originalité et sur l’authenticité qu’elle permettait d’apporter. Aujourd’hui âgé de 16 ans, le FIFO, n’a rien perdu de sa richesse et des diversités qu’il permet de faire connaitre.

L’actualité sur les films primés de la 16ème édition

Le FIFO, ce n’est pas seulement la découverte de la belle Océanie. C’est aussi une découverte de talents qui se démarquent à travers leurs œuvres cinématographiques. La dernière édition du FIFO a été faite récemment en février 2019. Cette année, l’événement à compter prêt de 30 000 spectateurs, et les documentaires les plus marquants ont reçu leur prix cette année. C’est ainsi que “Anote’s Ark“, réalisé par Matthieu Ritz a remporté le Grand Prix du FIFO : le film pose la question du devenir des îles face aux changements climatiques. Quant à “Patutiki, l’art du tatouage des îles marquises” réalisé par Heretu Tetahiotupa et Christophe Cordier, cette œuvre s’est aussi démarquée du lot en remportant le prix du public. Certains films ont aussi remporté des prix spéciaux du jury comme “Island of the Hungry Ghosts” de Gabrielle Brady, et “Gurrumul” de Paul Damien Williams.

Rendez-vous du 1er au 9 février 2020 pour la 17e édition du FIFO