Le grand art de l’emblématique « tifaifai »

Artisanat de Tahiti et ses iles – Le grand art de l’emblématique « tifaifai »

Le « Tifaifai » est en réalité, un travail de patchwork qui correspond historiquement à une adaptation locale de l’art de la confection du kilt britannique (le kilt d’origine écossaise, étant une forme de patchwork). Ce sont en réalité, les épouses des premiers missionnaires anglais qui introduisirent cette pratique aux îles australes et dans les îles de la société : A la fin du 18ème siècle et au début du 19ème siècle, elles entreprirent de transmettre aux femmes de la haute société polynésienne, un tout nouveau savoir-faire qui consistait à confectionner des couvre-lits, façon patchwork, à partir de pièces de tissus récupérées (chutes de tissu, draps, vieux vêtements ou autres). A cette époque, le tissu était une rareté dans nos îles coupées du monde et en pareil contexte, le patchwork ne pouvait que s’imposer rapidement comme un mode de récupération du tissu qui était à la fois avantageux et du plus bel effet.

Très vite les femmes polynésiennes développèrent une véritable passion pour ce tout nouveau savoir-faire dont elles firent véritablement un art, en se l’appropriant complétement. Le patchwork est ainsi devenu « tifaifai » (« tifai » signifiant rapiécer ou raccommoder en langue Maohi). L’histoire du tifaifai est atypique parce qu’elle est celle de l’évolution en art authentique d’une simple technique de récupération des tissus qui ne visait originellement qu’à éviter le gaspillage et donc à réaliser des économies… Or, les tifaifai sont assez vite devenus de véritables créations, au point que chaque réalisation se transforme en espace d’expression, voire en vecteur véhiculant la vision du monde et les sensibilités de sa créatrice.

Il faut avoir à l’esprit que cette technique d’assemblage était déjà maîtrisée par les femmes polynésiennes bien avant l’arrivée des européens. En effet, les femmes fabriquaient déjà un « tissu végétal » dénommé « tapa », en utilisant des écorces d’arbres. Par-delà ses fonctionnalités, le tapa était souvent traité de manière artistique avec des motifs représentant la faune, la flore, la mer, les étoiles…  Cela explique sans doute l’engouement immédiat qu’a suscité le patchwork, comme le fait que les femmes polynésiennes se sont révélées être extrêmement douées et créatives dans la confection des tifaifai.

Aujourd’hui, le tifaifai fait partie intégrante du patrimoine culturel polynésien dont il représente un symbole fort. La réputation et la notoriété du tifaifai se sont étendues au monde entier, tant ces œuvres sont uniques de par leur authenticité, la naïveté touchante de leur inspiration et la richesse des couleurs dont elles sont parées. A Tahiti et aux îles Australes, ce sont les mamas (terme affectueux et familier désignant les « grand-mères ») qui confectionnent les tifaifai. Les pièces de tissu sont cousues à la main dans le respect de la tradition. La réalisation de ces œuvres nécessite souvent près de 100 heures de travail en occupant une, deux ou trois artisanes travaillant conjointement et simultanément sur le même ouvrage. Les motifs qui ornent les tifaifai sont très diversifiés et habituellement basés sur des thèmes figuratifs tels que les plantes, les fruits, la mer, les poissons, les animaux… Mais aujourd’hui, certaines œuvres dépassent largement le style figuratif pour laisser libre cours à l’imagination et à la créativité artistique : ces tifaifai « non figuratifs » reprennent des motifs de tatouage symbolique ou racontent de manière cryptée, l’histoire d’une île ou l’histoire d’une vie…

Les plus belles réalisations sont très recherchées, autant par les polynésiens qui aiment à orner l’intérieur de leurs maisons avec des tifaifai de belle qualité, que par les amateurs et connaisseurs du monde entier. L’art du tifaifai est aujourd’hui menacé par des copies d’origine asiatique qui reprennent les motifs de nos plus belles réalisations sur du tissu imprimé. Au point que les artisans se sont mobilisés et organisés en comité de défense du label polynésien.

La tradition veut que l’on offre un tifaifai pour les grandes occasions, telles que les naissances, les mariages, les départs… Venez choisir à Tahiti et ses îles un présent absolument unique pour vos proches et vos amis et n’oubliez pas de choisir aussi un tifaifai pour vous… Il vous restera toujours comme un souvenir vivant de votre séjour au paradis et comme une invitation éternelle au voyage et au rêve…

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER !

Mettez-vous en mode "rêve" ! Et connectez-vous au Paradis ! Recevez nos offres spéciales et restez à l'affût des meilleures opportunités de venir vivre ou revivre votre rêve en vous abonnant à notre Newsletter !

Je choisis explicitement de recevoir la newsletter e-Tahiti Travel et je sais que peux facilement et à tout moment me désinscrire.