Votre voyage en Polynésie française vous réserve bien des surprises. A 50 kilomètres de Tahiti, l’atoll de Tetiaora vous envoûtera. C’est ici que les familles royales venaient prendre du repos. En 1789, trois déserteurs du Bounty viennent y chercher refuge. Marlon Brando découvre l’île lors d’une promenade avec un pêcheur pendant le tournage du film “Les Naufragés du Bounty“, en 1969. Devant la beauté des paysages et la splendeur des 13 îlots, appelés motus, l’acteur reste bouche bée. L’atoll le fascine tant qu’il décide de l’acquérir.

Une idée qui paraît folle mais qu’il réalise avec un peu plus de 200 000 dollars et quelques relations. Il devient propriétaire de Tetiaora pour un bail de 99 ans. L’acteur a un double coup de cœur : en même temps qu’il tombe amoureux des paysage, il est conquis par le charme de sa partenaire à l’écran qui deviendra son épouse. Décidément, il flotte un vent de romantisme sur ces terres. Marlon Brando a à cœur de préserver la faune et la flore et de conserver l’île intacte. Il développe un premier petit hôtel écologique avec quelques chambres. En 2004, une partie de ces cendres est dispersée dans l’atoll. Ses petits-enfants héritent de ce petit coin de paradis et décident d’en faire un hôtel 5 étoiles : The Brando, ouvert depuis 2014. Ici, pas de grandes constructions qui viendraient dénaturer l’harmonie, l’esprit Brando est conservé et l’hôtel affiche une démarche entièrement tournée vers l’écologie. L’établissement est entièrement autonome en énergie et a un bilan carbone proche de zéro, une exception dans le monde du luxe.

Les villas privatives du Brando ont leur piscine et leur accès au lagon. Les papilles s’emballent devant les mets gastronomiques. Le bar de plage offre parmi les meilleurs cocktails au monde à siroter . Une cabine de soins dans les arbres permet de profiter d’un massage avec vue sur le lagon. La climatisation fonctionne grâce à l’eau du lagon puisée en profondeur. Les eaux de pluie sont récupérées pour alimenter les potagers. Les déplacements se font en vélo ou voiture électrique et l’énergie provient des panneaux solaires. Une belle façon d’utiliser la nature à disposition sans l’altérer.

Bien sûr, ce paradis privé nécessite un certain budget. Rassurez-vous, il y a d’autres moyens pour toucher du doigt ce havre de paix exceptionnel en pleine nature, au milieu de l’Océan Pacifique. Quand la météo est bonne, des bateaux habiles circulent et vous permettent de découvrir le littoral de Tetiaroa. Vous pouvez profiter du lagon, et aussi découvrir des sternes, des fous et des frégates dans la réserve ornithologique sur le motu Tahuna iti, véritable sanctaire, c’est pour celà que Tetiaroa est surnommée “l’île aux oiseaux“. Fouler ce sable quelques heures vous offrira la sensation du Robinson comblé par une Nature si généreuse.